v.1  n.3  2019
Expériences alternatives
v.1  n.3  2019
Expériences alternatives
Made in banlieue

PARTAGER

PDF

ECIO SALLES

À notre compagnon, ami et maître Ecio Salles

Le poète, producteur culturel et compagnon de tant de réalisations, Ecio Salles, nous a quitté prématurément. Ecio Salles, né dans le quartier de Olaria, a fait des périphéries de la métropole son territoire d’invention poétique. Créateur et mobilisateur de mots et d’affection, Ecio Salles a su avec talent amené les proses et les poésies de la périphérie vers la centralité de la littérature brésilienne. En 2000, Ecio lance « Tramas Urbanas » [Trames Urbaines], un label éditorial avec lequel il a lancé  « Poesia Revoltada » [Poésie Révoltée] et « História e Memória de Vigário Geral » [Histoire et Mémoire de Vigário Geral], montrant la puissance des sujets de la périphérie dans le fait de faire et de produire de la littérature avec qualité et audace. Les contributions d’Ecio dans des projets d’organisations de la société civile sont nombreuses, tout comme dans la gestion publique. Les défis des narratives inventives et leurs disputes de l’imaginaire à propos du sens d’être et de vivre dans une métropole profondément marquée par les inégalités sociales structurellement raciales et ses conséquences sur les territoires populaires, telle était depuis le début la marque de la FLUP, la Fête littéraire de la Périphérie. Réunissant des soirées de poésie, des rondes de conversations, des livres et de personnes, la Fête Littéraire a fait (et fera toujours) des favélas une référence de sensibilité, de beauté et de création esthétique. Les poètes professionnels et de la vie te saluent ! Ici, à l’Université Internationale des Périphéries, Ecio Salles a contribué de manière décisive dans des éditions de notre Revue Periferias, avec soin, attention et créativité. Nous te remercions pour tout et un peu plus encore, compagnon !

Ecios nous a quitté, son passage parmi nous a mêlé, en plus de sa maîtrise intellectuelle, les amitiés et la bienveillance cultivées entre sourires et accolades. Le compagnon, poète et ami nous a quitté. Il nous laisse le chemin libre pour construire une société plus généreuse et une ville comme une œuvre de poésie.

Amis et partenaires de la Revue Periferias,
Uniperiferiais – Instituto Maria e João Aleixo et Observatório de Favelas.

 

 

 

RETOUR AU HAUT
ÉDITIONS ANTÉRIEURES
Démocratie et Périphérie v.2  n.2  2018
Le Paradigme de la Puissance v.1  n.1  2018
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER